Une cure détox pour prolonger les bienfaits de l'été

Une cure détox pour prolonger les bienfaits de l'été

sept. 19, 2019 Uncategories 0 Comments

Chacun le sait bien, tout à une fin…et même l’été ! Bien que cette saison du soleil et des vacances soir désormais derrière nous, rien ne nous empêche de tout mettre en œuvre pour en prolonger les effets bénéfiques. 

Ceci permettra de rentrée plus en douceur dans la saison froide à venir. Un peu de quiétude et d’assurance pour mieux aborder une période plus dure à supporter pour l’organisme et le mental.

Mais cela s’organise et s’articule par étapes afin d’optimiser le processus. 

Voici les 4 étapes pour une remise en forme réussie :

 

  • Faire le point sur ses envies et ses besoins

  • Détoxiner pour mieux relancer son énergie

  • Retrouver une vitalité nouvelle

  • S'offrir un retour à soi

  • Faire le point sur ses envies et ses besoins

Faire un bilan de ces envies et objectifs tout en tenant compte de sa réelle motivation et ses capacités et un gage de réussite. Car si cela n’est pas pris en compte vous risqueriez bien de vous essouffler ou complètement vous décourager avant la fin.

Sachez donc adopter les bons réflexes détox.

Posez-vous les bonnes questions sur la ligne de départ :

Pourquoi est-ce que je veux faire cette cure ? De quoi ai-je envie ? Qu'est-ce que je suis capable de faire ?

Ces questions sont loin d’être anodines car cette cure aura forcément un impact psychologique sur vous et mieux vaut se préserver de tomber dans une quelconque obsession qui serait plus destructrice que constructrice.

Sans oublier de toujours prendre en considération ses propres problématiques médicales pour ne pas commettre de bêtises. N’hésitez donc jamais à faire cela accompagner d’un naturopathe ou médecin qui seront à même de vous apporter les bons conseils.

Choisir le bon moment. Certes la rentrée est là et vous semblez vouloir vous lancer dans cette cure mais attention peut-être est-ce un peu prématuré ? Non pas que ce soit un mauvais moment mais cette période est souvent un temps où tout doit se relancer, le travail, les enfants dans une nouvelle année scolaire, en somme le retour dans une vie où le mot stress à tout le sens que vous lui connaissez. Peut-être alors ne faudrait-il pas attendre que tout se relance tranquillement et se lancer fin septembre début octobre pour prolonger jusqu'à la troisième semaine d'octobre.

On n’oublie pas le paramètre de saisonnalité. 

Que ce soit au début du printemps ou au sortir de l’été, les cures ne seront pas les mêmes. 

Certes ces deux cures seront basées sur sur une alimentation hypotoxique (qui facilite l’élimination des toxines), mais l’automne est une période d’énergie descendante. Il est donc primordial d’aborder cette cure plus en douceur et ainsi pouvoir faire le plein d’énergie pour préparer l’hiver. 

Les grands bouleversements nutritionnels tels que le jeûne, un régime amaigrissante drastique…sont clairement à éviter car ils seront bien trop fatigants pour une période où il s’agit au contraire de recharger les batteries.

  • Détoxiner pour mieux relancer son énergie

Pour se revitaliser le corps doit au préalable de détoxiner. Ceci repose sur le processus d’élimination des déchets, et autres substances nocives de l’organisme. 

A ceci s’associera toujours le fait de boire beaucoup, de continuer à apprendre à se faire plaisir, pour ne surtout pas tomber dans l’excès qui serait au contraire délétère. 

Alors comment fait-on ? La réponse en quelques bons réflexes. 

Se remettre en mouvement. En un mot BOUGER !

Beaucoup de professionnels de santé s’accordent à dire que la meilleure mise en route d'une détox d'automne passe par la marche et les automassages.

Ceci aura pour conséquence directe d’accélérer les fonctions d'élimination et remettre en mouvement les organes (foie, rein, intestins). La stimulation des émonctoires est une vraie clef.

Quelques exercices de do-in le matin et 30 à 45 minutes de marche dans la journée peuvent suffirent. On ne vous impose pas de danser la zumba toute la journée au bureau. Mais si le cœur vous en dit…cela ne nous regarde pas !!

Le drainage et le plaisir un vrai duo aidant. 

Pour que votre cure soit couronnée de succès, ceci impliquant que vous ayez tenu(e) sur la durée il est plus que nécessaire de préserver la notion de plaisir. Car s’imposer un mois de punitions au quotidien n’a jamais fait rêver quiconque. 

Diversifier donc votre drainage, et sachez varier les plaisirs. 

Une tisane drainante le matin et une infusion relaxante l’après-midi par exemple. Entre temps optez pour des jus verts, des jus de légumes, ou encore de blé, d’orge ou d’herbe verte et ce sans restriction. (Pour détail mieux vaut optez dans ce cas pour un extracteur de jus plutôt que les centrifugeuses ou blenders) 

Ces jus vous feront le plus grand bien car riches en chlorophylle, ils facilitent l’élimination des toxines et purifient le foie. Les légumes sont nombreux alors vous avez grand choix pour ne pas vous lasser et même égayer votre drainage.

Solutions miracle…un miroir aux alouettes ? 

Pas une mais des dizaines de méthodes détox fleurissent un peu partout. Sauna, machines à infra-rouges longs (types Iyashi Dôme, ou Gym Métabolique Passive), hydrothérapie du côlon… On voit défiler à peu près tout et malheureusement très souvent sans connaître les conséquences de tout ce grand bal des solutions miracles !

Toutes ces méthodes peuvent en effet s’avérer efficaces, néanmoins elles comportent aussi bon nombre de contre-indications. Elles posent notamment problème pour les personnes souffrant de problèmes vasculaires, circulatoires, voire d’anxiété. On ne s’adonne donc jamais à de telles pratiques sans un avis médical au préalable. 

  • Retrouver une vitalité nouvelle.

Miser sur les (bonnes) céréales énergisantes :

De plus en plus de gens deviennent sensibles, hypersensibles voire intolérants au gluten. Ceci n’est pas une mode mais bien plutôt le signe que l’industrie céréalière à bien changée avec le temps. Pour optimiser les rendements le blé a été transformé et enrichie en gluten, une protéine qui a pour caractéristique de rendre la pâte plus malléable et plus élastique facilitant ainsi le temps de pétrissage, de repos et de cuisson. D’autant que les temps de « pousse » des « pâtons » de pain ne sont plus comme ils étaient et devraient être à savoir au moins 24h voire 48h. Voilà pourquoi beaucoup ont bien du mal digérer ce blé. A ceci rien d’impossible Il suffit de basculer vers du quinoa, du petit épeautre, du riz ou encore du sarrasin. La meilleure préparation étant de les faire germer en les trempant dans l’eau le matin avant de les faire cuire légèrement le soir même.

Si nous nous intéressons spécifiquement à notre alimentation c’est bien parce que celle-ci est la source principale de notre bonne santé. Mais elle est en même temps notre principale source de toxines.

Il va donc agir de garder un œil vif sur notre assiette et veiller à adopter quelques réflexes simples pour faciliter notamment le processus de digestion.

La cure détox est spécifiquement adaptée car elle permet à la fois l’élimination des toxines, tout en retrouver une nouvelle vitalité renforçant alors le système immunitaire. Exactement ce qu’il va falloir faire avant d’attaquer l’hiver !

Respecter son corps et ses envies :

Détox et restriction extrême e peuvent aller de pair. Il est clairement déconseillé de se séparer de la notion de plaisir qui préserve de votre persévérance et assiduité au processus durant toute la période qu’il se doit.

Il est prouvé que sans plaisir le corps ne peut être en mesure d’accepter le changement.

Plus vous imposer des jeûnes ou des régimes trop contraignants sur une longue période, plus vous risquez de vous essouffler et abandonner la cure.

Il s’agit pour que tout se passe au mieux d’élaborer une savante stratégie alimentaire. 

Commencez par une mono diète un soir dans la la semaine par exemple. Puis dès que vous vous sentez de grimper une marche passez à deux fois par semaine. Prolongez cela durant 1 mois.

Avec quel aliment vous demandez-vous ? Et bien très franchement aucun aliment ne pourrait être seulement conseillé, mieux vaut écouter son cœur et ses papilles ! En un mot il faut choisir l’aliment qui vous convient le mieux, sur le plan nutritionnel mais aussi gustatif. Ensuite à vous de le consommé de toutes les façons que cela puisse être fait. Cru, cuit, en potage… Alors raisin, légumes verts, courgettes ou encore quinoa à vous de choisir !

Les bons choix à privilégier :

Surtout n'hésitiez pas une seule seconde à mettre la viandée côté, tout particulièrement la viande rouge. Tout comme les plats préparés et les laitages qui sont bien trop difficiles à digérer pour votre organisme et sont plus destructeurs pour votre micro biote que bienfaisants !

L’idéal est ce fameux duo produits frais et vivants, fruits et légumes de saison évidemment et locaux dans la mesure du possible. Sans compter qu’il est toujours préférable d’opter pour des produits issus de l’agriculture biologique.

En somme une alimentation réénergisante, le plein de vitamines et minéraux donc à consommer sans modération. Crue ou légèrement cuite votre alimentation conserve des propriétés énergétiques et curatives. Désormais il ne vous reste plus qu’à courir remplir votre panier ! Panier à remplir de brocoli, épinards, poireaux, artichauts, fenouil, pomme, poire, potimarron… Faites-vous plaisir vous allez retrouver les multiples délices que la Nature nous offre.

Changer ses habitudes :

Prenez gardes aux mauvaises associations alimentaires qui s’avèrent bien difficiles à digérer et par conséquent qui mobilisent bien trop d’énergie à votre organisme. Sans compter qu’elles ont pour conséquence d’encrasser le corps.

Pour exemple céréales et protéines animales sont un duo qui a du mal à passer ! Mieux vaut et de loin opter pour les mariages entre céréales et légumes ; protéines maigres (viande blanche poisson œuf) et légumes.

Pour les fruits les avis divergent mais beaucoup s’accordent à dire que la fin de repas ne serait pas la meilleure stratégie nutritionnelle. Car digérés plus rapidement, l’organisme ne pourra pas en assimiler tous les bienfaits nutritionnels.

Booster au naturel :

La nature faisant bien les choses elle recèle d’un nombre conséquent de cadeaux thérapeutiques. Dans ceux-ci nous pouvons citer quelques-uns qui participent pleinement à booster votre organisme et rendre cette cure détox d’autant plus efficace et bénéfique sur le long terme.

Citons notamment le pollen et la propolis dans les produits de la ruche, ainsi que l’élixir de nos amies les abeilles, la fameuse gelée royale.

Les algues elles aussi peuvent être un apport vitaminique intéressant, tout en aidant à l’élimination et la revitalisation.

Pensez à la reine des algues la spiruline, ultra riche en vitamines et surtout protéines et fer. Et souvent les femmes en manque cruellement. 

  • Un retour sur soi

C’est l’automne cela ne vous aura pas échappé et à cette saison que vous le vouliez ou non la luminosité va baisser, ce qui de façon mécanique entraîne une baisse d’énergie pour à peu près chacun d’entre nous. 

Peut-être est-ce alors le moment idéal pour enfin s’accorder un retour sur soi. Cela aura tout l’intérêt de stimuler le lien entre l’esprit et le corps et accueillir les bienfaits de la détox.

C’est le moment de faire une pause :

Cette cure détox doit aussi rimer avec repos. Permettre à votre corps de s’arrêter pour mieux se ressourcer. 

Pourquoi ne pas vous installer des temps (autant que vous le puissiez) pour écouter de la musique, regarder un film, lire un excellent roman, s’essayer à la peinture, au dessin ou encore au coloriage de mandalas. Mais l’essentiel est de mettre le temps en sorte de pause, de ralenti pour vous recentrer sur vous et vos ressentis. En une expression « reprenez votre souffle », cela fait partie du processus réénergisant. 

Et encore un conseil pour vivre ce temps plus au calme et au ralenti, obligez-vous au moins deux ou trois fois par semaine à vous coucher avant 23heures. Profitez-en pour vous centrer sur votre respiration une fois au lit. 

Un petit travail corporel :

La cure détox est un excellent prétexte pour se remettre en lien avec son corps. C’est certainement le moment idéal pour vois lancer dans une activité tel que le yoga, le Pilate, la méditation, le qi qong, le tai-chi… Car toutes ces pratiques psychocorporelles aident beaucoup. Néanmoins il faut que cela soit régulier et sur la durée tout de même. Une pratique d’un cours par semaine est idéale pour débuter. 

Si le temps vous manque trop cruellement vous pouvez aussi opter pour une solution alternative à savoir celle des exercices énergétiques. N’ayez crainte car s’accorder 10 minutes de relaxation et 5 minutes d’exercices de respiration consciente chaque jour peut suffire. C’est la régularité de la pratique qui permettra de faire perdurer les effets de la cure tout au long de l’hiver.

Et il est d’autant fort probable que vous preniez vite goût à ces pratiques ou exercices, et donc sans la moindre envie de les abandonner !

On s’accorde un bain :

Certes le bain ne doit pas être quotidien pour des mesures écologiques qu’il est certain que vous comprenez très justement. Cependant un instant d’évasion et de sérénité, un moment privilégié pour retrouver sa paix intérieure est toujours bon à prendre n’est-ce pas ?

Le bain facilite aussi ce retour à soi indispensable pendant la cure.

De celui-ci vous pouvez en faire un allier détox idéal. Il vous suffit d’y ajouter quelques gouttes des huiles essentielles les plus relaxantes. Celles étant aussi purificatrices et revitalisantes ce sera parfait. La lavande vraie est excellente, l’ylang de même ou encore l’orange douce (mais attention photosensible). Optez pour celle dont le parfum délicat vous emporte le plus vers de doux rêves. 

Alors ce réel moment de plaisir peut au moins être pris deux fois dans la semaine vous ne devriez pas vous y refuser ?!

Il semblerait que vous ayez toutes les cartes en main pour faire de cette automne un vrai temps-tremplin pour aborder l’hiver avec la plus belle énergie de vie qui soit. Grâce à cette cure qui n’est en rien une torture vous allez pouvoir faire le plein de soleil au cœur de vos cellules…évidemment si vous êtes bien sérieux dans le déroulé de ce temps.

L’idée même d’un ciel gris, des matins froids ou l’on craint de glisser en allant chercher son métro, ou encore les épaisses couches de vêtements dans lesquels nous allons bientôt nous emmitoufler…et bien tout cela ne vous fait absolument plus peur. Quant au rhume, gastro ou méchante grippe…vous ne savez même pas que l’hiver peut les inviter ! Car forts et fortes de vos systèmes immunitaires rebooster vous serez fin prêt à monter sur le ring des saisons. Inutile que l’hiver de se fasse d’illusions il n’aura pas raison de vous ni de votre énergie intouchable ! De vrais « winners ». Bravo !

Elodie Serré (Art-Thérapeute ; Olfacto/Aroma thérapeute)