Votre énergie au fil des saisons

Votre énergie au fil des saisons

oct. 3, 2019 Uncategories 0 Comments

Qui n’a pas ressenti une baisse d’énergie à l’arrivée de l’automne ? Puis ce sentiment d’un tunnel sans fin lors du froid qui s’installe. Avec lui son lot de rhume, grippe et autres petits bobos de la saison hivernale ! Quand le printemps s’en vient le chant des oiseaux au petit matin vous redonne le sourire, et du cœur à l’ouvrage n’est-ce pas ? Rien que de sentir la douce lumière à travers les volets vous donne l’envie de sortir de la couette pour profiter de ces belles journées. Cette douce dépendance lumineuse et ensoleillée ne cessera ne croître tout au long de l’été. Comme si vous vous sentiez pousser des ailes. Vous pourriez déplacer des montagnes, comme un vent d’invulnérabilité vous envahie, et le monde est à vous !

Nous avons une chance incroyable en France de pouvoir vivre les quatre saisons. Ce n’est absolument pas le cas dans tous les coins du monde !

Notre organisme doit donc faire preuve d’une capacité d’adaptation au fil de ces saisons. Mais peut être allez-vous être surpris, mais chacune d’entre elle requiert d’une fonction particulière dont nous pouvons pleinement bénéficier. Ce serait complètement faux de croire que seule la saison estivale vaille le coup d’être vécue et soit l’unique saison dont nous pourrions profiter. 

Essayez quelques secondes d’imaginer une année en toute uniformité. Sur une même mode vestimentaire, et une nature qui ne saurait nous offrir qu’un même paysage. Nul doute que vous regrettiez assez rapidement l’incroyable spectacle des changements et transitions saisonnières qui rythmes nos années. 

Sans que l’on ne s’en aperçoive nous sommes reliés physiquement, psychiquement et émotionnellement à la saison en cours. Nous avons des repères aussi inconscients soient-ils, mais qui nous ancrent dans une temporalité que pour la majorité nous vivons depuis notre premier souffle. 

Il sera donc important de réellement prendre conscience de cela, afin de s’aligner harmonieusement avec notre environnement. Ainsi chacun sera en mesure de profiter de l’énergie singulière de chaque saison que l’année nous offre. Consommer des fruits et légumes adaptés en fonction de la période est donc une démarche qui rentre pleinement dans ce processus.

Chaque saison nous enseigne et nous pousse à adopter un comportement différent afin de cultiver et préserver la meilleure énergie qui soit tout au long de l’année. 

Les saisons défilent et s’enfilent telles des perles sur le grand collier de nos vies. Elles demeurent de façon métaphorique de la vie et l’existence. Une naissance et une mort, et entre ces deux temps des transformations, des mutations pour vivre tous les temps de nos vies du mieux qu’il soit. 

Pourquoi faire une introspection en hiver ? 

Pour quel raison le printemps est le temps du changement ? 

Comment l’été devient le temps du plaisir ? 

Pourquoi l’automne est le temps de l’acceptation

Pourquoi faire une introspection en hiver ?

Il fait froid, et l’envie de flâner dehors n’est certainement pas la première des idées au saut du lit en cette saison !

On aurait tendance à vouloir rester sous sa couette avec un bon thé chaud, au calme derrière les fenêtres embuées du délicat givre matinal. Parce qu’en effet l’hiver pousse au retranchement sur soi. Il est donc peut être e temps de se retrouver un peu plus face à soi-même, plus dans l’instant présent en connexion avec nos véritables sensations et ressentis. Le temps peut être aussi de réfléchir plus sérieusement à de nouveaux projets et perspectives d’avenir. Une sorte de temps au ralenti un peu plus près de son vrai « soi ». 

Mais attention à ne pas trop se replier sur soi, car ceci tournerait en une position stérile, aux antipodes d’une ouverture au monde et aux autres. 

Ce temps au ralenti doit tout autant nous être un temps de partage. De se persuader qu’ailleurs d’autres nous attendent. Qu’ailleurs encore nos proches nous soutiennent. 

Notez que dans les pays froids, tels que la Norvège, la Finlande, la Suède, les gens s’invitent et sortent beaucoup ensemble. Ils nourrissent et se communiquent leur esprit positif. Alors cette chaleur du cœur et de l’âme n’a absolument rien à voir avec une histoire de température ou encore de neige !

Soyez en persuader pendant ce temps de recul la Nature elle aussi vous invite à vous poser. Elle en fait de même est créé en silence, doucement elle prépare le printemps pendants toutes ces longues semaines froides. Alors vous aussi sachez-vous préparer à ressurgir de plus belle au printemps.

Quelques rituels hivernaux

Les petits rituels cocooning aident à se sentir apaiser en son petit nid. Ils sont tels une enveloppe protectrice qui vous aide à couper d’une partie du stress environnemental. 

- Les petites bougies seront votre lumière du cœur. Chacune porteuse de vos intentions de bienveillance envers vous-même. Vos petites lumières tels des anges gardiens.

- N’hésitez à prendre votre plume, et vos plus beaux carnets. Posez-vous quelques instants chaque jour, ou dès que vous en avez la possibilité et inscrivez dans vos carnets favoris, vos souhaits, vos rêves et ce que vous aimeriez mettre en place pour la nouvelle année qui pointera vite son jour de l’an.

Soyez précis sur vos souhaits futurs, projetez-vous pleinement dedans sans omettre les détails auxquels vous songez.

 Les détails sont rarement des choses insignifiantes, au contraire ils sont votre signature, l’affinement exact de votre désir réel.

Conservez précieusement vos petits carnets. Noircissez page après page en vous promettant de ne les relire que par exemple le 2 janvier. Bien évidement si votre état post-fiesta vous le permet.

Dans ce silence et ce calme de l’hiver, prenez soin de vous, empruntez cette voie blanchie d’un manteau neigeux comme d’un tremplin pour plus d’élan dans une année à venir faite de vos plus belles intentions.

Pour quel raison le printemps est le temps du changement ?  

Le fameux printemps, cette saison que la majorité d’entre nous attend comme un véritable dieu. L’image symbolique et réelle à la fois d’une renaissance à la vie.  Un nouveau départ pour beaucoup. Un envol. 

Certes c’est plutôt idyllique tout cela, mais tout de même peut-être faudrait-il un brin moduler nos propos. 

Le printemps n’est pas seulement un chant d’oiseau à la douce lumière d’une aube naissante. Avec lui aussi ces déboires climatiques, les derniers souffles de l’hiver, quelques tempêtes, souvent des giboulées, du grésil et dans certaines régions des inondations récurrentes en cette période.

Tout est donc en structuration d’un équilibre qui tend à venir. Une sorte de période d’entre deux, où il s’agit d’installer une nouvelle énergie tout en ayant en tête la fragilité de ce qui commence à poindre. Qui n’a pas eu peur que les bourgeons en fleurs et fraichement sortis se fassent « ratatinés » par un retour des gelées matinales. Les dernières cartouches de l’hiver ne manqueraient pas, alors, ne nous priver de beaux fruits quelques mois plus tard. 

Ménage de printemps…il est le temps du changement.

L’énergie est croissante, une énergie de fond qui remonte en surface. Alors attention à ne pas en être ivre et se laisser prendre dans des courants que vous ne pourriez plus maitriser.

L’hiver nous a permis de mûrir lentement, quelques fois même à notre insu ce changement. Et peut-être celui-ci risque-t-il de vous surprendre si subitement qu’il en deviendrait presque violent. C’est pourquoi il convient toujours de s’y préparer. Se mettre en tête que toute période de changement est un temps d’instabilité (à l’image de ces giboulées de Mars) et que toutes situations d’entre-deux n’est certes pas facile à vivre puisqu’inconfortable, mais qu’il ne s’agit que d’un état transitoire. Garder en tête vos valeurs, vos objectifs et de ce temps vous sortirez victorieux en chemin vers votre but, le vrai, le bon. Un peu plus sûr(e)s de vos choix et autres grandes décisions de vie.

Les rituels printaniers

- Une petite balade en forêt, ou en pleine nature…la période vous y appelle. Un petit conseil pour les amoureux de cette nature :

- Collectez des branches de forsythia, pommier, bouleau. Puis taillez-les en biseau et déposez-les au soleil dans de jolis vases décorés ou des pichets remplis d’eau tiède. 

Et là peu de temps après…la magie de mère Nature opère et le printemps surgit dans votre antre lumineux. Une jolie floraison qui égaillera votre cœur et votre intérieur.

La Nature dehors revit, vivez avec elle et par vous-même. Apprenez à reconnecter avec vos sensations pour vous sentir plus vivant encore.

Comment l’été devient le temps du plaisir ? 

« O sole mio »…un savant mélange entre « farniente », lâcher-prise et décuplement d’énergie baignée de lumière et chaleur.

Sensualité décupler, c’est aussi le temps de la séduction. Un temps hormonalemment riche.

La profusion nous entoure dans ce temps. Fruits, légumes, le plein de vitamines à portée de mains. Alors quitte à croquer de la vitamine naturelle toute au long de la journée autant en profiter. Il est donc temps de vibrer, vivre et passer à l’action dans toutes les réalisations que vous vous souhaitez, mais aussi dans le plaisir et les loisirs qui vous déconnecterons à votre enfant intérieur. Sachez profitez de cette parenthèse de jeu et de légèreté. 

Petits rituels estivaux

- Ouvrez les yeux. La lumière baigne votre environnement sachez en profiter apprenez à être en contemplation de cette Nature et environnement qui vous entoure. Et même en ville il y a du beau.

- Penser aussi à ceux qui vous entourent et vous envoie leur lumière d’amour, méditer pour eux en leur envoyant des intentions d’amour et bienveillance.

- Profitez aussi de ces ciels étoilés des nuits d’été. Période emblématique de ces pluies d’étoiles qui ne sont que le prétexte pour vous mettre en conscience vos vœux, vos souhaits les plus chers dans lesquels vous allez certainement vous lancer. Vous n’êtes pas seuls. En relation avec les vôtres, mais aussi les énergies au-delà. D’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Pourquoi l’automne est le temps de l’acceptation ? 

Entre douceur d’un été Indien et fraîcheur des prémices hivernaux… Entre les deux votre cœur balance. Il va falloir si faire et jouer avec votre propre capacité d’adaptation. Une place plus importante aux surprises de la météo !

Un temps de l’acceptation

Outre la météo c’est le moment de se rappeler que rien n’est acquis, que la vie et aussi fragile  qu’éphémère. Nous sommes mortels, et c’est aussi le moment de se rappeler en ce mois de Toussaint de ceux qui étaient et ne sont plus. Mais qui en outre font toujours partie de nous, de nos histoires personnelles et communes. 

Il y a aussi ce qui est vivant en nous, nos énergies motrices et parallèlement ce qui n’est plus, ce qui doit être abandonné, mais peut-être pour mieux s’en libérer.

Moment de maturité. Réalisation et prise de conscience, souvenir aussi, mais pour avancer mieux, plus sûr de soi.

Les rituels d’automne

- Orientez vos médiations pour ceux qui ne sont plus de cette vie, ainsi qu’en direction de vos vœux de renaissance.

- Parallèlement le pardon peut s’inviter envers vous-même mais aussi ceux à qui vous pourriez pardonner et demander pardon.

La Nature flamboyante et cuivrée vous invite à redorer votre karma.

- Allégez-vous de vos conflits intérieurs, ainsi que ceux avec qui les pistes sont brouillées. Cela vous aidera à avancer. Certains conflits n’ont plus lieu d’être ils demandent simplement à avancer avec ou sans réconciliation là n’est pas la question mais ne plus les laisser place une place intrapsychique qui n’est qu’un barrage à votre vrai moi, et vos vraies nouvelles aspirations et voies. 

Vous pouvez tout à fait inscrire cela sur papier puis symboliquement le bruler comme pour le réduire en fumée, un néant, une évanescence dénuée de sens.

Ainsi les saisons défilent telles les perles de votre collier de vie…

Ainsi vont vos énergies et celle de l’Univers qui vous porte…

Sachez cheminer dans ces voyages saisonniers qui rythment votre existence, qui scandent vos présents pour mieux les conjuguer à d’autres temps. 

Ne soyez pas fâché(e)s contre ce défilé incessant des saisons, elles ne sont pas seulement que les décors des actes de vos années, mais elles vous invitent et permettent de jouer différents actes de votre vie, acteur par et pour vous même … dessinez la trame qui vous ressemble.

Elodie Serré (Art-thérapeute / Olfacto-Aroma Thérapeute)