<div class="articles">

<div class="article1">

<p class="title_article">L'huile d'argan</p>

<p class="subtitle_article">Les origines de l'huile d'argan</p>

<div class="part1">

<div class="img_part1"><img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/spinoza.jpg" alt="" width="340" height="340" />

<p class="sstitre_photo">L'arganier Spinoza</p>

</div>

<p class="contenu-article">L'huile d'argan provient du fruit de l'Argania Spinosa qui pousse principalement dans le sud-ouest du Maroc. Les portes du désert offrent à cet arbre emblématique des conditions favorables à son développement.<br />L'Arganier est un véritable bienfaiteur pour cette région et ceux qui la peuplent : pour ses feuilles et ses fruits consommés par les animaux, pour son bois utilisé pour les charpentes, pour l’amande de ses fruits dont on va extraire cette huile très riche utilisée à la fois en cosmétique et en préparation culinaire et contenant environ 50% de corps gras. Il permet ainsi à des milliers de femmes de vivre en valorisant le savoir-faire et les gestes traditionnels.<br />L'Arganeraie sauvage du Maroc à été classée Patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO</p>

</div>

<div class="part2">

<div class="img_part2"><img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/amandons.jpg" alt="" width="340" height="340" />

<p class="sstitre_photo">Le fruit : l'amandon</p>

</div>

<p class="contenu-article">D’apparence semblable à celle d’une noix, le fruit de l’Arganier contient, dans son noyau, des amandons qui seront pressés à froid afin d’en extraire l’huile d’argane, huile délicate plus communément connue sous le nom d’huile d’argan.<br />Selon que les amandons ont été ou non torréfiés, le produit obtenu, sous forme d’huile, sera à usage alimentaire ou cosmétique.</p>

</div>

<div class="part3">

<div class="img_part3"><img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/huile3.jpg" alt="" width="340" height="340" />

<p class="sstitre_photo">De l'amandons à l'huile</p>

</div>

<p class="contenu_article">La récolte a lieu entre juin et août lorsque les fruits mûrs tombent à terre ; une cueillette précoce risquant d’endommager les futurs bourgeons.<br />Les fruits sont ramassés et mis à sécher au soleil pendant des semaines. L’extraction de l’huile se fait selon une méthode ancestrale, qui consiste à concasser le fruit à l’aide de deux pierres pour en extraire les précieux amandons qu’il contient.</p>

</div>

<img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/huile1.jpg" alt="" width="340" height="340" /><img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/huile2.jpg" alt="" width="340" height="340" />

<p class="contenu_article">Les femmes qui extraient l'huile de ces fruits vont les déposer, les chauffer et légèrement les torréfier dans un plat de terre cuite. Les fruits sont ensuite broyés à la meule de pierre.<br />Elles obtiennent une pâte, qu'elles vont pétrir pendant des heures, en ajoutant des gouttes d'eau tiède selon des quantités précises.</p>

<img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/huile5.jpg" alt="" width="340" height="340" /><img class="imgarticle" src="http://saadhia.com/img/cms/huile4.jpg" alt="" width="340" height="340" />

<p class="contenu_article">L’huile d’argan est extraite lorsque la pâte devient sèche. Il faut à peu près 6 à 7 arganiers et plus de 10 heures de travail manuel pour produire 1 litre d'huile d'argan, sachant qu'un arbre représente en moyenne 6 à 8 kilos de noix. C'est pour ces raisons que l'huile d'argan est considérée comme précieuse.<br />Depuis des millénaires, les femmes berbères n'ont cessé d'utiliser l'huile d'argan pour ses vertus cosmétiques. Elles ont ainsi, grâce à cette huile qualifié de "miraculeuse", protéger leurs peaux et leurs cheveux du soleil et du vent fort de ces terres arides.<br />Les secrets de fabrication se transmettent par voie d'imitation : c'est un apprentissage non-formel. Les "arganières" apprennent à leurs enfants dès leur plus jeune âge, les multiples bienfaits de l'argan et son utilisation.</p>

</div>

</div>