Comment avoir la forme pendant les fêtes de fin d’année ?

Comment avoir la forme pendant les fêtes de fin d’année ?

déc. 12, 2018 Uncategories 0 Comments

La course aux cadeaux, les invitations, la déco, le sapin, dinde ou chapon, la robe, et l’oncle que l’on avait oublié et que l’on n’a pas invité… sans oublier le papier cadeaux évidemment, les chocolats pour mamie, l’entrée…le plat…le dessert…on a tout, oui, non ? peut-être ? Aaaah Noël au bord de la crise de nerfs…vous connaissez ?

Parce qu’il y a encore deux semaines avant la fête il faut tenir car ce n’est pas fini. Courses probablement encore à faire, une idée du repas sans être certaine du menu, la peur d’oublier ou de froisser un membre de la famille…et pendant ce temps la vie quotidienne continue, toujours au travail, les enfants à l’école, le petit dernier à la crèche… Sans compter la nuit noire à 17h, l’humidité et le froid qui vos glacent de l’intérieur, le nez qui coule, la gorge qui picote ; Alors juste une envie rester sous la couette ou partir au soleil mais oui vous êtes fatiguée et lasse de tout cela alors Noël dans cet état…pas vraiment joyeux !

Deux semaines vous le savez-vous même nous sépare du réveillon alors certes bien que vous puissiez vous sentir exténuée ces temps-ci il nous reste suffisamment de temps pour vous livrer toutes les clefs afin de recharger les batteries et adopter les bons comportements pour que jour J vous puissiez pleinement profiter dans une énergie dont certains pourraient être envieux.

Mais qu’à cela ne tienne soyez rassurés vous êtes entre de bonnes mains, l’on s’occupe de tout pour que rien ne vous échappe dans cette cure d’énergie simple et rapide.

Comment rester énergique physiquement ?

Puis quels aliments sont à éviter ?

Comment faire le plein de vitamines ?

Comment rester énergique physiquement ?

Organisation et optimisme seront vos des crédos ! 

Ce n’est pas un scoop que de dire que le moral est une véritable locomotive de tout votre être. L’esprit détient une force incroyable qui rayonne et influence sur votre santé et état physique avant tout autre élément. Alors pour se faire il convient de se positionner dans un élan positif. Voir le verre à moitié plein ! Autant que possible prenez les choses du bon côté, apprenez à relativiser et être philosophe. 

Confiance en vous, mais aussi envers ceux qui vous entourent. A propos de l’entourage l’empathie et l’altruisme aident aussi grandement à se remplir d’ondes positives et bienfaisantes. Soyez joyeux à chaque moment que la vie vous en offre les petites ou grandes occasions.

Tout en étant dans cet élan de bonnes énergies organisez-vous. 

- Poser distinctement les choses à faire dans un emploi du temps structuré permet de ne pas se laisser envahir par un sentiment de submersion qui souvent vient à tort.

- Pensez que certaines choses peuvent être prévues et préparées à l’avance et cela sera du temps gagné.

Et qui dit temps gagné dit énergie économiser et donc on prépare ce bonus de sourire à faire jaillir le jour de fête !

Équilibre entre repos et effort.

L’énergie est le délicat résultat d’une harmonie entre vos temps de pauses et vos temps d’action. A savoir que celle si peut être en berne si vous ne vous reposez pas suffisamment mais tout autant si vous ne vous dépensez pas assez. C’est la fameuse réflexion « moins j’en fais moins j’ai envie d’en faire ». 

Alors il va falloir simplement apprendre à jouer finement sur les deux tableaux.

- Le sommeil nuit ou sieste il a pour rôle la récupération de vos énergies afin de pouvoir redémarrer au meilleur de vous-même.

La moyenne d’une bonne nuit de sommeil se situe aux alentours de 8 heures de sommeil. (Bien que certaines personnes aient besoin d’un peu plus ou moins). Plus le sommeil est de qualité plus la récupération sera optimale.

- La sieste aussi est un autre moyen de recharger les batteries et elle peut aussi pallier à certaines nuits agitées par plusieurs réveils nocturnes. Mais pour qu’une sieste soit efficace certaines règles s’imposent et avant tout celle de la durée : 20 minutes maximum. Et le bon timing c’est en tout début d’après-midi. 

Pour information, vous avez très certainement déjà dû ressentir un coup de pompe après avoir déjeuné. Et bien cela est tout à fait normal. 

Le corps mobilisant en majorité son énergie pour la digestion du repas et la métabolisation des nutriments et apports nutritionnels, il vous indique qu’il a besoin d’un temps plus calme afin que la digestion vous soit profitable. La sieste est donc pour ainsi dire inscrite dans nos gènes.

Comme nous l’avons évoqué l’inactivité n’est en rien une solution. Le repos que certains qualifie comme temps inactif ne l’est pas vraiment. Non seulement parce qu’il vient tel un besoin permettant aux cellules de se régénérer, au cerveau de trier les informations, au corps de se réparer.

Mais ce repos devrait venir en réponse à une activité physique somme toute minimale. On ne vous demande pas un entrainement olympique pour vous accorder à de bonnes nuits, non mais simplement une activité physique régulière et quotidienne ; alors véritable gage d’un équilibre psycho-corporel …une pleine santé. 

- Une activité physique de 30 minutes par jour suffit. La marche étant très certainement l’une, voire la meilleure qui soit. Une marche en pleine conscience avec une attention sur sa respiration permet au corps une excellente oxygénation, et l’esprit s’apaise et s’éclaircit grâce à la respiration de préférence que l’on conseillera ventrale.

De plus la circulation sanguine, lymphatique sont relancées et améliorées. La digestion se fait mieux. Les os se densifient et les muscles gagnent en tonus. 

Faire du sport participe à votre épanouissement, votre bonheur. Si et seulement si l’activité choisie vous plaît ou que la sensation qui suit votre séance vous fait du bien. L’activité physique provoque la libération de certaines hormones (couramment appelées « hormones du bonheur » : endorphine et dopamine) ce qui induit le fait de vous sentir plus heureux, plein d’énergie et donc efficace.

Alors pensez à glisser dans votre sac une paire de baskets et le soir on rentre à pieds ou en partie à pieds. Et évidemment n’oubliez pas de vous hydrater en buvant un grand verre d’eau à température ambiante une fois arrivés chez vous.

- Le premier geste du matin, avant même d’avoir posé un pied par terre c’est de s’étirer. Le réveil de tous vos muscles se fera en douceur et vous donnera un regain d’énergie pour toute la journée.

On étire ses bras, son cou en douceur, les bras en tension vers le haut le ciel, puis jambes tendues aller toucher ses orteils, et enfin quelques rotations du bassin. Vous voilà dispo pour partir de bon pied ! L’énergie circule alors de la tête aux pieds !

- Pour pousser encore plus loin la relance des énergies dans tout le corps, vous pouvez vous pencher du côté des automassages de Do In, ou shiatsu. Il s’agit d’activer des points d’acupression qui vont relancer l’énergie de façon vive. Certains exercices sont donnés sur internet. Sachez tester puis trouver le ou les exercices le plus faciles pour vous.

Pour ceux qui le peuvent n’hésitez pas à pousser la porte d’un cabinet de réflexologie ou d’acupuncture. Quelques séances ne seraient ce que 2 ou 3 peuvent suffire à vous donner un coup de fouet.

Si vous ne connaissez personne demander conseils autour de vous ou à votre pharmacien par exemple plutôt que de frapper au premier cabinet sur votre route.

Quels aliments faut-il éviter ?

Les fêtes…synonyme de débordements en tous genres et particulièrement d’excès de table ! Mais attention se faire plaisir ne signifie pas faire tout et n’importe quoi !

Sachez ne pas trop vous éloigner de quelques règles essentielles.

- On limite sa consommation de sucres rapides.

Le sucre rapide à outrance est vecteur d’obésité, maladie cardio-vasculaires, diabète… Alors rien que pour cela c’est toute l’année qu’il s’agit d’y prendre garde d’autant qu’il se niche partout !

De plus l’énergie que vous pensez qu’il procure n’est que de courte durée. L’énergie libérer est dite « rapide » car elle est tout de suite libérée dans l’organisme comme étant disponible entièrement dans l’instant. L’apport est donc conséquent et utilisé de suite il induira une chute brutale du taux de sucre dans le sang par la suite se traduisant par une baisse notable d’énergie voire même une hypoglycémie. 

- Alors les sucres lents et complets sont donc les meilleurs. Quant aux rapides inévitables en cette période tels que chocolats, marrons glacés, nougats et autres pâtisseries aussi féériques soient elles …pensez sérieusement à en limiter la consommation. De plus ayez toujours en tête que l’alcool est en partie fait de sucre !

- On oublie les boissons « énergisantes ».

De véritables fausses amies. Il ne s’agit que de sucre liquide qui plus est bourré de caféine, taurine et autres composants qui ont pour effet de perturber le sommeil ainsi que le rythme cardiaque. Ce qui n’est pas innocent n’est-ce pas ?!

Et enfin si celles si sont associées à de l’alcool alors là le cocktail est détonant et votre cœur risque d’en prendre un sacré coup. Mieux vaut passer la fête en famille qu’à l’hôpital…

- Dans l’assiette…règles de base de diététique.

Oust les aliments trop transformés, rôtis, grillés ou frits ! Ceux-ci provoquent de nombreux déchets (toxines) que le corps va devoir éliminer. Il sera donc obligé de mobiliser son énergie pour cela et mettre à mal votre système immunitaire.

On prend garde a son équilibre acido-basique. A savoir que les aliments dits « acides » sont responsables de toutes inflammations et douleurs dont vous pourriez souffrir. (Arthrose, tensions musculaires, hyper tension…)

Ces aliments sont notamment la viande rouge, la charcuterie, produits laitiers en particulier issus de lait de vache, viennoiseries, biscuits, pâtisseries, sucreries et plats cuisinées ultra-transformés.

Café, thé noir, alcool et sodas sont eux aussi dits acides, leurs dégradations dans l’organismes provoquent aussi des toxines nuisibles au cœur, foie, intestins et même poumons. Alors doucement sur tout cela.

- Évidemment fruits, légumes, céréales complètes et légumineuses sont les bienvenues…et tout aussi évident issus de l’agriculture biologique. Il ne s’agit pas de se polluer l’organisme avec des résidus de pesticides dont le corps peine à se débarrasser si tant est qu’il le puisse. D’autant que ces résidus provoquent nombreux dégâts dans le corps !

Comment faire le pleine de vitamines ?

Le duo d’énergie vitamine C et D.

La C bonne pour votre système immunitaire elle est fortement présente dans les agrumes, les fruits et légumes de couleurs vives et aussi le chou-fleur ou le persil. Consommez en car l’organisme à lui seul ne la produit pas !

La vitamine D joue sur la solidité osseuse mais aussi sur le moral. La peau peut la fabriquer sous certaines conditions d’exposition au soleil. Dans l’alimentation peu de sources mais quelques-unes, dont les poissons gras, le jaune d’œuf, l’huile de foie de morue, les champignons ou certains produits laitiers. Des ampoules sont aussi disponibles, mais sous prescription médicale. Le mieux reste de la prendre sous dose journalière.

La vitamine B12 dopant naturel et nécessaire ... Si vous êtes végétariens ou végétaliens le risque d’en être carencés et d’autant plus accru car celle-ci se trouve uniquement dans les produits d’origine animale. Visiblement seul la spiruline (algue) dans le monde végétal en contient très largement.

Pensez à signaler votre régime particulier à votre médecin qui pourra de même vous prescrire des ampoules de vitamines B12.

Une alimentation équilibrée est synonyme de plaisir mais aussi de santé. De saison, agriculture biologique et diversifiée. Rien de bien sorcier. Et surtout parmi le naturel et tout ce que la nature vous offre au fil de l’an faites-vous plaisir aussi en choisissant de façon responsable mais aussi en écoutant vos gouts et vos plaisirs.

Misez sur des produits de qualité, mieux vaut le qualitatif au quantitatif. 

- Des fruits frais de saisons. Tout comme les légumes (crus et cuits à la vapeur pour garder le maximum de vitamines et nutriments).

- Des oléagineux …les noix, amandes, pistaches, graines de courges, tournesols, toutes sont multiples et variées et sont un allié santé de taille. « Petit mais costaud » !!!

- Des amidons faibles tels que les pomme de terre, les patates douces, les rutabagas, les différentes courges.

- Des protéines plutôt maigres (fromage chèvre, brebis par exemple. Tofu. Crustacés)

- Des huiles de qualité, vierge extra et de première pression à froid. Biologique.

- Des jus de légumes frais. 

- Des graines germées ainsi que des algues.

Et surtout on met de la couleur et de la saveur en abusant des herbes diverses ainsi que les milles et unes épices que vous pouvez trouver. Ce qui vous permettra de baisser considérablement l’adjonction de sel et sucre !

Le jour J déjeuner léger !

Des sucres lents pour éviter l’hypoglycémie du milieu d’après-midi (pain complet par exemple), et des fibres (fruits et légumes) afin d’apporter vitamines minéraux et hydratation, avec en prime un apport de fibres considérables pour drainer. Elles permettent aussi de ralentir l’absorption de sucre. C’est donc une bonne astuce !

Une part de protéines maigres (poisson blanc très digeste. Tofu plein de protéines ou encore fromage blanc de brebis ou chèvre)

En dessert les fruits frais et accompagner d’une infusion (maté, bardane, mélisse, verveine, menthe poivrée …)

Bon nombre de plantes sont dépuratives et aideront à éliminer les toxines encombrant l’organisme.

Prenez les meilleurs conseils auprès d’un pharmacien, naturopathe ou phytothérapeute si vous êtes enceinte, allaitante ou souffrant de maladie chronique telle que l’hypertension car certaines plantes présentent des contre-indications

Et que boit on ? De l’eau !!! source de vie !

L’eau peu minéralisée aide d’autant plus à nettoyer le corps.

Si vous avez du mal à déguster ce breuvage nature ajouter y un peu d’hydrolat pur et bio de menthe poivrée ou encore de fleur d’oranger. (Une cuillère à soupe pour un litre d’eau).

Une fois encore pensez aux nombreuses autres plantes bénéfiques pour préparer les grands repas mais aussi pour aider à éliminer après ceux-là. (Chardon Marie, romarin, Aubier de tilleul, thym, eucalyptus …)

Quelques autres clefs…

Un ou deux jours de mono diète les deux semaines avant la fête peuvent être bénéfiques (si votre état de santé général vous l’autorise). Choisissez un aliment végétal à votre goût pour se faire.

Pensez à mastiquer suffisamment vos aliments pour prédigéré le bol alimentaire et aider le corps à moins dépenser d’énergie lors de la digestion. De plus cela permet une meilleure assimilation des nutriments. Et un déclenchement de la sensation de satiété, par le cerveau, au bon moment.

Oxygénez-vous, marchez et faites du sport le moral n’en sera que meilleur et en bonus les énergies circuleront librement dans votre organisme !

Le jour J la mono diète est envisageable matin et/ou midi selon vous. Aérez-vous en pleine conscience pour se mettre en bonnes conditions optimistes. Quelques exercices de relaxation et en tout premier lieu la respiration.

Et maintenez cet état de pleine conscience jusqu’au bout de la fête en appréciant au gré de vos sens les saveurs, les odeurs, les couleurs de ce repas festif mais aussi émotionnellement tous ces moments partagés et les sourires de ceux qui vous entourent. 

Le lendemain…repos !

Si vous ressentez quelques désagréments intestinaux misez sur le charbon actif, l’argile ou le citron.

La bouillotte chaude de mamie sur le foie n’est pas une légende bien au contraire cela fait grand bien !

Hydratez-vous régulièrement avec notamment des infusions. 

La mono diète sera la bienvenue soit un aliment végétal de votre choix. Soit si vous vous sentez vraiment encombrés simplement un apport hydrique tout au long de la journée en alternat infusions et bouillons de légumes par exemple. (Évidemment en aucun cas alcool, café, sodas ou autres jus et boissons sucrées)

Une petite sieste si besoin mais aussi et surtout baskets aux pieds sortez prendre le grand air et marcher en respirant à plein poumons.

Vous avez toujours les yeux rivés sur l’horloge ? Toujours plus vite… Non désormais vous savez que la course effrénée au temps, irrattrapable par définition, ne sert à rien, si ce n’est à vous épuiser d’autant plus.

A la lecture de ces lignes vous êtes en mesure de vous préparer au mieux à ces fêtes qui approchent. Pensez avant tout à vous occuper de vous au mieux afin d’être le jour J au meilleur de votre forme. Apprenez à ne pas vous laisser envahir par la frénésie ambiante ou la morosité d’autres mais gardez votre cap, celui d’une bonne énergie au rayonnement positif ! Vous êtes prêts à être le soleil de ce Noël !

Elodie Serré (Art-thérapeute / Olfacto-Aroma thérapeute)