Les signes du vieillissement de la peau

Les signes du vieillissement de la peau

avril 5, 2019 Uncategories 0 Comments

On n’ose à peine y penser…on la redoute…ou l’on y est presque indifférent.

Mais quoi qu’il en soit elle finira par pointer son nez. De qui s’agit-il ? Et bien de cette fameuse « première ride » Rien que cette expression vous fait froid dans le dos ? 

Soyez rassurés chacun passe par cette étape et les signes du vieillissement n’épargnent personne. 

Sommes-nous tous égaux ? Presque car ces signes sont nombreux et nous ne les cumulons pas tous. 

Sécheresse, tâches pigmentées, rougeurs, irrégularités du teint, rides…sans compter la perte de densité et de volume de la peau qui la rend de plus en plus fine et fragile.

A cela s’ajoute votre type de peau, car selon votre peau ne vieillira pas de la même manière. Mais puisque l’ère de l’éternelle jeunesse nous est contemporaine nous tenterons d’explorer la question est d’évoquer les solutions afin de ralentir les marques du temps sur votre joli visage. Avant cela il convient de faire un point sur ce que signifie véritablement ce phénomène que chacun appréhende, et comment celui-ci se met en place et pourquoi ?

Alors pour se faire prenons le temps justement d’essayer de comprendre les effets de celui-ci et s’il nous est possible de ne pas subir les stigmates de nos horloges biologiques. 

Quelles sont les principales zones du visage qui vieillissent ?

Comment identifier les symptômes ?

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Quel est l’anti-rides miracle de la nature ?

 Quelles sont les principales zones du visage qui vieillissent ?

Si chacun n’est pas égal face aux effets du temps, il en va de même pour les différentes parties du visage.

Le front laisse apparaître peu à peu des rides qui sont essentiellement dues à l’activité voire l’hyperactivité musculaire de cette zone : étonnement, réflexion, froncement, tristesse. 

Nos émotions et sentiments se jouent beaucoup sur la scène frontale.

Trois sortes de rides apparaissent alors : verticales, horizontales et latérales au niveau de l’orbite de l’œil les fameuses pattes d’oie. 

Le contour de l’œil subi aussi beaucoup le nombre de nos années. Peau et muscles se distendent et un alourdissement de la paupière supérieure apparait. 

La paupière inférieure peut être lésée par de micros hernies internes causées par la graisse se trouvant au niveau de l’orbite (pour que l’œil ne frotte pas contre l’os) qui va glisser à cause du muscle qui se distend. Plus simplement ce sont les poches sous les yeux.

A contrario certaines personnes ont des creux sous les yeux, et ce parce qu’au contraire toute la graisse aura disparue.

Autour de la bouche les premières ridules puis rides font leur apparition juste au-dessus de la lèvre supérieure. Difficile à masquer sous le maquillage, de plus celles-ci ternissent le sourire. 

Le cou et le décolleté ne sont pas épargnés. Toujours parce que les muscles perdent en tonicité la structure du cou s’affaisse peu à peu et forme alors un petit jabot allant chez certains jusqu’au double menton. 

Reste encore, et non des moindres, la partie latérale du visage qui vieillissant va déstructurer l’ensemble de celui-ci. 

Jeune chacun a une boule graisseuse horizontale qui donne du volume aux pommettes. Avec le temps, les muscles se distendent et cette graisse va glisser vers le bas. De fait la pommette va perdre de son volume et les traits vont se creuser. 

Ce phénomène vieillit et peut donner l’impression d’avoir moins « bonne mine ». Tout l’ensemble étant touché difficile de ne pas le remarquer. 

Ainsi il semble peut-être intéressant d’agir en amont pour ralentir ces effets du temps. 

Comment identifier les symptômes ?

Pour mieux repérer faut-il encore comprendre le fonctionnement de la peau corréler au temps. Car sous l’effet de ce dernier ce sont toutes les structures constitutives de la peau du visage qui en pâtissent, tous ses tissus cellulaires sous cutanés ainsi que ses muscles. 

La musculature perd de sa vigueur, s’affaisse et les zones graisseuses glissent vers le bas parce qu’elle n'est plus maintenue par les muscles comme avant. Peu à peu le visage se creuse, se modifie. La mine générale se ternie et fait ressortir souvent un air plus triste et fatigué. 

De plus ce phénomène est complètement accentué car au de-là de la perte de tonus musculaire, la peau fabrique de moins en moins de collagène, d’élastine et l’acide hyaluronique. La perte de ces éléments constitutifs accentue l’affaissement du visage.

Les peaux matures sont stigmatisées par certains signes qui ne trompent pas : sécheresse, tâches pigmentées, rougeurs, irrégularités du teint, rides…

Et à ceux-ci s’ajoute la perte de volume que l’on observe en profondeur (la peau perd en densité) et en surface (la peau devient plus fine et plus fragile). Conclusion la peau est moins rebondie et bon nombre de femmes le sentent très distinctement.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Célèbre composant de la matrice extra cellulaire, il enveloppe la peau. Il tire sa célébrité dans sa capacité à pouvoir être synthétiser et utiliser par la médecine et la chirurgie à des fins thérapeutiques et esthétiques. 

Nous produisons le l’acide hyaluronique dit autogène, phénomène naturel. Celui-ci est composé de petites molécules qui captent l’eau, et dispose d’une durée de vie très faible. Afin d’optimiser cette courte vie il faut agréger les molécules les unes aux autres et donc les réticuler.

A chaque zone spécifique un acide hyaluronique particulier.

Et pourquoi ne pas utiliser du silicone nous diriez-vous ? puisque qu’avant d’utiliser le fameux acide c’est ainsi que nous faisions. Mais désormais il est possible d’éviter tous les inconvénients que comporte le silicone. Plastique liquide il ne reste pas en place, et va s'immiscer dans les différentes structures de la peau et infiltrer les tissus. Ce qui fait qu’on ne peut pas retirer le silicone sans retirer une partie des tissus infiltrés. Sans compter que certains l’accuse d’être un perturbateur endocrinien, voire même cancérigène.

L’acide hyaluronique fait toute la différence car c’est une molécule naturelle qui se perd avec l’âge. À 50 ans, l'organisme ne contient plus que 50 % de l'acide hyaluronique initial ; c'est pour cela que les rides apparaissent et que la peau se détend.

Dans le commerce il est pour ainsi dire beaucoup moins naturel ou presque. Il résulte soit du broyage de crêtes de coqs, puis d'un traitement chimique et d'une purification – une méthode qui tend à disparaître –, soit de procédés synthétiques. Fort heureusement il ne provient presque plus de protéines animales.

- A quoi sert-il ?

Cette molécule miracle hydrate et reconstitue la peau et rend la peau plus éclatante, lumineuse et moins marquée. En chirurgie esthétique il comble les rides et ce avec un risque allergène amoindri en comparaison au collagène. Quant aux effets d’une injection de cet acide, ils sont immédiats

- Quelles zones peuvent-elles être traiter ?

Pour gommer les rides et ridules on l’emploie pour viser la zone des sillons nasogéniens, des commissures labiales ou des rides du lion et des pattes-d'oie. 

Il permet aussi de rehausser les pommettes, donner du rebond aux joues, mais aussi raffermir l'ovale de du visage

- Sous quelles formes peut-on le trouver ?

Que ce soit en crème pour une application cutanée, en compléments alimentaires pour une prise par voie orale, ou alors, ou en vous faisant faire des injections d'acide hyaluronique, il n’est pas difficile de s’en procurer.

Quelle est l’anti-rides miracle de la nature ?

A cette question une réponse unique et sans aucun doute un trésor de nature, un élixir de beauté et l’un de nos produits phare, dont Saadhia a su être l’un des précurseurs de lancement de cette huile sur le marché

Évidemment il s’agit bien de l’huile de graines de figue de Barbarie.

Sa composition naturelle recèle de nombreux principes actifs :

- Un taux record de vitamine E (1000mg/kg), servant à lutter contre l'oxydation responsable du vieillissement prématuré.  Ainsi elle protège notre peau, et retarde les signes de l'âge et tout en aidant à la cicatrisation.

- D’acide linoléique à 66% (oméga 6). Les omégas 6 sont des acides gras essentiels. Ils permettent à la peau de conserver son élasticité et sa densité. Ce sont eux qui forment un bouclier protecteur empêchant les molécules

Indésirables de faire irruption. Ne fabriquant plus d'omégas 6 à l'âge adulte, cet apport est nécessaire et doit donc venir de l'extérieur.

- De l’acide oléique à 15% (oméga 9), précieux pour l'hydratation, ils nourrissent en profondeur et protège l'épiderme.

Extrêmement  nourrissants les peaux sèches et matures raffoleront de cette huile merveilleuse. 

 l’huile de graines de figue de Barbarie. est avant tout reconnue pour ses effets anti-âge, optimiser par les différents principes actifs fantastiques quelle contient et qui de fait se combinent et complètent ensemble.

Elle retarde les signes de l'âge, mais peut tout autant les faire reculer. Elle lisse rides et ridules, et atténue les rides profondes et marquées. Un trésor n’est-ce pas !

 

Mais ce n’est pas tout car à cela s’ajoute d’autres pouvoirs, et tout à fait prouvés, rien de magique là-dedans .

Elle lisse le teint, resserre les pores et donne un coup d'éclat à la peau, tout en la protégeant.

Sans allergènes, elle nourrit la peau en profondeur et permet une hydratation active sans boucher les pores de la peau.

Excellente pour une cicatrisation optimale, elle peut s’utiliser en soins de suite post opératoire, ou suivant une blessure par exemple. 

Mais aussi plus communément comme soin après-rasage pour votre cher et tendre.

Parce qu’elle est capable de réguler le sébum, cette huile lutte efficacement contre l'acné. Plus vous l’utiliserez moins votre peau sera grasse. Puisque le sébum qui bouche les pores et provoque des boutons sera ainsi régulé. Ses capacités cicatrisantes aident naturellement à faire disparaître les boutons de vos ados tout comme certains signes des peaux matures.

Nous voyons d’ici votre visage qui s’illumine d’un sourire…non seulement personne ne passe à travers le phénomène du vieillissement mais surtout en le connaissant mieux il vous est possible d’agir sur le phénomène sans le laisser vous mener à la baguette. 

Une fois de plus la nature nous offre l’antidote de ce qui terrasse tant de femmes et d’hommes…la vieillesse. 

Mais la course à l’éternelle jeunesse est telle vraiment raisonnable ? Faire du temps son allié n’est-elle pas la meilleure des façons de mieux l’accepter et d’employer le plus sereinement ce que la nature nous met à disposition pour supporter au mieux le poids de vos années. N’oubliez pas que ce poids n’est pas un fardeau. Chacun est un être du temps, mais aussi et surtout un être d’expériences. Dites-vous que chaque petite ridule est le dessin de vos pas vers le devenir de vous-même, dans votre quête du bonheur et de l’épanouissement personnel.

Et si vous désirez cheminer encore bien des années sans que le temps ne se dessine sur vos joues vous savez que nous sommes là pour vous servir…nous sommes là pour relayer ce que la nature vous offre de meilleur.

Elodie Serré (Art-thérapeute / Olfacto-Aroma Thérapeute)